Back to top
rhys carter and james george

Traitement de la fasciite plantaire chronique récalcitrante grâce à la thérapie combinée

Dans cette étude de cas exclusive, Rhys Carter, kinésithérapeute et directeur à la clinique The Carter & George Practice, a traité Jamie George, joueur de rugby professionnel (Saracens, British Lions et équipe nationale d'Angleterre) souffrant de fasciite plantaire chronique, en combinant le nouveau DolorClast® High Power Laser et le DolorClast® Radial Shock Waves. Découvrez comment cette nouvelle approche thérapeutique lui a permis de traiter efficacement une pathologie dont Jamie George souffrait depuis deux ans.

Les tendinopathies sont un sujet important dans la pratique du sport professionnel. Ce type de pathologie doit être traité rapidement afin de ne pas compromettre les performances physiques des athlètes. Parfois même, ces tendinopathies persistent dans le temps malgré les efforts de traitement déployés par les équipes de soins. Elles deviennent alors chroniques et peuvent mettre en péril la carrière de l'athlète qui n'a d'autre choix que de vivre avec la pathologie, pouvant amener à provoquer d'autres problèmes fonctionnels.

Témoignage de Jamies George sur le traitement de sa fasciite plantaire chronique

Avant d'être traité par la thérapie combinée, Jamie George souffrait d'une fasciite plantaire chronique qui l'affectait quotidiennement, tant dans sa vie professionnelle que dans sa vie de tous les jours.

"Je souffre de douleurs au talon depuis environ 2 ans - principalement causées par un entraînement constant et le fait de jouer sur une surface ferme avec les Saracens. Lorsque je suis venu à la clinique, une première consultation a eu lieu avec Rhys - qui a confirmé le diagnostic de fasciite plantaire par une échographie. Il a suggéré que nous la traitions avec la thérapie par Ondes de Choc Radiales (que j'ai déjà eue), mais il a également suggéré une thérapie par Laser à Haute Puissance avant. 
En plus d'un programme d'étirement et de renforcement très strict, conçu par notre équipe de force et de conditionnement, j'ai eu 4 sessions de traitement au Laser à Haute Puissance et par Ondes de Choc Radiales DolorClast® - chacune espacée d'une semaine.

À la fin de la quatrième semaine, j'avais constaté une amélioration de 60 % de la douleur, en particulier après l'entraînement et au début de la matinée. J'ai continué l'entraînement de force pendant un mois de plus et j'estime maintenant à 95% la récupération, avec seulement un léger inconfort après un match sur un terrain artificiel.

Avant, cela me causait tellement de douleur que je boitais. Je recommande vivement le traitement au Laser à Haute Puissance et les Ondes de Choc Radiales DolorClast® pour toute blessure particulièrement tenace. Maintenant, je sais où aller si jamais ma douleur revient.

Comment Rhys Carter a réussi à traiter la pathologie grâce à la thérapie combinée

Jamie George a fréquenté la clinique de Rhys Carter en signalant des douleurs au talon droit pendant plus de deux ans. Un examen objectif a révélé une sensibilité forte au niveau de l'insertion du tendon plantaire et des modifications tendinopathiques évidentes du tendon plantaire lors de l'échographie diagnostique, en accord avec la fasciite plantaire.

Une fois le diagnostic donné à Jamie, il a été expliqué que cette blessure peut prendre jusqu'à 3 mois pour se rétablir. Rhys Carter a alors expliqué qu'il traiterait la pathologie grâce à la thérapie combinée et d'un programme de renforcement progressif à réaliser en collaboration avec ses entraîneurs de force et de conditionnement physique dans son club.

 
Pour effectuer le traitement selon le protocole GDT, Rhys Carter a utilisé le nouveau DolorClast® Ondes de Choc Radiales et le nouveau DolorClast® High Power Laser en combinaison. Il a utilisé le DolorClast® High Power Laser sur le réglage analgésique de 3 minutes, 60KHz, 75% de modulation et un réglage manuel. Ensuite, il a pu régler la pression des ondes de choc à 2,8 bars, 10 Hz et 2000 impulsions sur les ondes de choc radiales DolorClast®. Il est intéressant de noter que Jamie a pu tolérer une pression de seulement 2,0 bars sans traitement au laser avant la thérapie par ondes de choc.
En ce qui concerne l'exercice, Rhys Carter a travaillé en étroite collaboration avec les entraîneurs de force et de conditionnement des Sarrasins et a conçu une série d'exercices de renforcement intrinsèque du pied court, de renforcement du soléaire excentrique et d'étirement du mollet. Il a également recommandé de rouler doucement la voûte plantaire avec une balle de tennis.

Après 10 ans d'utilisation de la thérapie par ondes de choc, je recommande vivement l'utilisation supplémentaire du laser DolorClast® High Power comme analgésique. - Rhys Carter, physiothérapeute


La combinaison des thérapies Laser à Haute Puissance et par Ondes de Choc Radiales a donné des résultats exceptionnels. Jamie a fait état d'une amélioration continue des symptômes et lorsqu'il a commencé à ne plus ressentir de douleur après les entraînements  et matchs et à ne plus avoir mal le matin en marchant pieds nus. Après 8 semaines, l'équipe a décidé de cesser le traitement, le problème initial s'étant résolu. Ayant utilisé le DolorClast® High Power Laser en mode analgésique, Rhys Carter peut confirmer que le niveau de tolérance de la thérapie par Ondes de Choc Radiales à pression élevée est considérablement augmenté, ce qui a généré de meilleurs résultats plus rapidement.

Nous remercions Rhys Carter d'avoir mené cette étude de cas mettant en évidence le potentiel de la thérapie combinée avec les nouveaux produits DolorClast®, qui a également permis au joueur de rugby Jamie George de retourner sur les terrains en toute sérénité.

Pourquoi la thérapie combinée est-elle efficace dans le traitement de la fasciite plantaire ?

DolorClast® High Power Laser

Lors de la conception du DolorClast® High Power Laser, la longueur d'onde de 905 nm a été spécialement choisie parce qu'elle inhibe les nocicepteurs1.
Les nocicepteurs sont des neurones sensoriels situés aux extrémités des nerfs qui réagissent à des stimuli potentiellement dommageables en envoyant des signaux de douleur à la moelle épinière et au cerveau. S'ils sont inhibés, ils n'enverront pas de signal et le patient ne ressentira plus de douleur.

Cet effet analgésique puissant est déjà évident 5 minutes après la fin du traitement et dure jusqu'à 72 heures après le traitement.

1MEZAWA, S. et. Al, Archives of oral biology, 1988, vol. 33,9.

DolorClast® Radial Shock Waves

La thérapie par Ondes de Choc Radiales permet l'expression de facteurs de croissance (PCNA, eNOS VEGF)1, ce qui permet la formation de nouveaux vaisseaux sanguins (angiogenèse) dans les tissus approvisionnés en sang. Cette augmentation de la circulation sanguine favorise une guérison plus rapide des tissus traités1.
De plus, la thérapie par ondes de choc active les cellules souches mésenchymateuses2, ce qui augmente la formation de nouvelles cellules pour la régénération des tissus lésés.

1HOFMAN et al., J Trauma / CONTALDO ET AL., Microvasc Res 2012, 84:24:-33 / KIRSCH ET AL., J Surg Res 2016; 201:440-445
2WANG CJ, ISMST Newsletter 2006, Vol 1, Issue 1

Related products

Related stories

Laser et ondes de choc : une approche thérapeutique combinée gagnante pour la tendinopathie rotulienne

Lire la success story en entier