Back to top
case study

Guided DolorClast® Therapy - Solution de traitement efficace de la fasciite plantaire

Dans l'étude de cas suivante, nous décrivons l'utilisation efficace de la Guided DolorClast® Therapy (GDT) chez un patient de 62 ans atteint d'une fasciite plantaire bilatérale. Le traitement a été effectué par le masseur-kinésithérapeute, Matthieu Cambier, exerçant à Bourg-en-Bresse, en France. Spécialiste en rhumatologie, il a 22 ans d'expérience. Dans sa pratique quotidienne, il utilise la thérapie par ondes de choc depuis 11 ans et la thérapie par laser haute puissance depuis 7 ans. Matthieu Cambier a décidé de combiner le potentiel de DolorClast® Radial Shock Waves et de DolorClast® High Power Laser au cours d'un traitement de 6 semaines utilisant la nouvelle et unique Guided DolorClast® Therapy. Lisez la suite pour en savoir plus sur le protocole GDT en 6 étapes et comment il peut stimuler votre pratique !

GDT pour la fasciite plantaire

La Guided DolorClast® Therapy (GDT) est un nouveau concept de traitement basé sur les thérapies combinées, destiné aux praticiens qui souhaitent traiter avec succès, rapidement et en toute sécurité 90 % de leurs patients souffrant d'un trouble musculo-squelettique.

En savoir plus sur la GDT

La fasciite plantaire est l'une des principales indications de la Guided DolorClast® Therapy. Cliquez ici pour en savoir plus sur la pathologie et sur l'application de la GDT pour cette affection spécifique.

case study matthieu cambier

 

Guided DolorClast® Therapy — 6 étapes, 1 objectif : des patients libérés de la douleur

Étape 1 : Évaluer & Motiver

Effectuer un historique médical complet suivi d'un examen fonctionnel passif et actif complet du patient, est une étape indispensable pour le succès du traitement. Dans le cas présent, Matthieu Cambier a examiné un homme retraité de 62 ans qui se plaignait d’une douleur bilatérale aux talons. Celle-ci était présente depuis 4 ans, atteignant des intensités diverses, de faible à forte. Elle a donc été correctement identifiée comme chronique. Elle a été évaluée à 7 sur 10 sur l'échelle de douleur SVA. Le patient a également expliqué que son talon droit était plus douloureux, bien que le gauche ait "suivi le même chemin". La douleur apparaissait généralement le matin et s'aggravait en marchant et en restant debout. Le patient utilisait des semelles orthopédiques depuis deux ans, apportant une certaine amélioration. De plus, l'homme suivait un traitement douloureux pour un cancer du côlon.

En tenant compte des antécédents médicaux et de l'examen physique, Matthieu Cambier a diagnostiqué chez son patient une fasciite plantaire bilatérale. 

Le praticien a décidé d'utiliser un traitement combiné avec le DolorClast® High Power Laser et le DolorClast® Radial Shock Waves, en informant pleinement le patient du déroulement du traitement proposé. M. Cambier a discuté en détail de tous les doutes concernant la thérapie par ondes de choc, car l'homme était un peu inquiet : il avait entendu dire qu'elle pouvait être douloureuse.


Étape 2: DolorClast® High Power Laser

Matthieu Cambier utilise un laser haute puissance depuis 7 ans dans sa pratique quotidienne. Comme il l'a indiqué dans son commentaire sur le cas : "J'ai suggéré d'utiliser le laser dès la première séance, comme prétraitement, avant l'application d'ondes de choc radiales. Cependant, je n’ai combiné ces techniques que du côté droit, qui était plus douloureux." Malgré ses inquiétudes initiales, le patient a accepté de tester le double traitement sur un seul côté ; ainsi, il a pu comparer les résultats avec et sans utilisation du DolorClast® High Power Laser au préalable.

Pendant chaque séance, un protocole de 3 minutes de laser à haute puissance a été administré au niveau de la zone douloureuse - le bord antéro-interne du talon. Il est à noter qu'aucun traitement médicamenteux analgésique n'a été nécessaire pendant la thérapie.

Téléchargez notre e-book et découvrez le potentiel du DolorClast® High Power Laser 

Étape 3: DolorClast® Radial Shock Waves

Guidé par ses 11 années d'expérience en thérapie par ondes de choc, le praticien a décidé que l'application d'ondes de choc radiales serait plus bénéfique pour le patient. L'ensemble du traitement a consisté en 6 séances hebdomadaires. Les paramètres étaient les suivants :

  • talon droit : DolorClast® High Power Laser 3 min - 5 min de pause - RSWT® 2500 impulsions sur la zone douloureuse, fréquence de 20 Hz, pression d'air 2,5/3 bar (mode Burst)
  • talon gauche : RSWT® 2500 impulsions sur la zone douloureuse, fréquence de 20 Hz, pression d'air 2,5/3 bar (mode Burst

Le patient a déclaré qu'il se sentait plus à l'aise lorsque les ondes de choc radiales étaient appliquées sur le côté prétraité avec le DolorClast® High Power Laser. Cela démontre l’intérêt de l'approche combinée de la Guided DolorClast® Therapy.

Étape 4: DolorClast® Focused Shock Waves

Dans ce cas particulier, après évaluation de l’état du patient, le praticien a décidé d’utiliser les ondes de choc radiales (DolorClast® Radial Shock Waves) plutôt que les ondes de choc focalisées.

Étape 5 : Rééduquer

La personnalisation du programme est une étape essentielle pour le succès du traitement. Dans le cas du patient de Matthieu Cambier, il consistait en un étirement des pieds (en dorsiflexion), à l'aide d'une bande élastique, et en un auto-massage des pieds (plantes et mollets) avec une balle de tennis/golf. Heureusement, l'homme était très observant et les exercices de rééducation n'ont pas posé de difficultés particulières. De plus, le praticien a appliqué des Kinesio-Tapes après chaque séance. Le Kinesiotaping peut améliorer sensiblement l'efficacité du traitement.

Il convient de noter que tout programme de rééducation ne fonctionne que s'il est exécuté de manière systématique. Il est du devoir du thérapeute d'expliquer l'importance d'un travail individuel régulier afin de maintenir les effets des séances hebdomadaires.

Étape 6 : Offrir un suivi

Le patient a été réévalué au début de chaque séance ; une amélioration significative a été constatée au début de la 3ème séance. Le patient a pu reprendre ses activités quotidiennes sans difficulté dès la 6ème semaine de traitement.

L'application du DolorClast® High Power Laser a nettement amélioré le confort du patient pendant les séances. Grâce à la longueur d'onde spécialement sélectionnée, le DolorClast® High Power Laser a fourni un effet analgésique rapide et puissant sans avoir recours aux analgésiques conventionnels. Par conséquent, il était plus facile de délivrer la puissance nécessaire pour un traitement efficace. L'introduction du protocole de la GDT a sans aucun doute amélioré le processus de guérison du patient.

Message à retenir pour stimuler votre activité

La fasciite plantaire est une affection courante que vous pouvez rencontrer dans votre pratique quotidienne. La Guided DolorClast® Therapy est un excellent guide de traitement qui vous permet d'améliorer l'expérience du patient et de favoriser la guérison. L'utilisation combinée de technologies avancées : 3 min de DolorClast® High Power Laser, 5 min de repos et 2 500 impulsions de DolorClast® Radial Shock Waves, associés à une évaluation, une motivation, une rééducation et un suivi appropriés, permettent à vos patients de se remettre sur pied !

Related products