Back to top
supraspinatus banner

Une solution de traitement efficace pour les entorses aux chevilles

Dans l'étude de cas suivante, nous présentons une utilisation efficace de la Guided DolorClast®️ Therapy (GDT) chez un patient souffrant d'un traumatisme en supination (une entorse survenue en faisant du sport). Le traitement a été réalisé par le physiothérapeute Thomas Maier exerçant à Unterschleißheim, en Allemagne. Il s'agit d'un spécialiste de la rééducation doté d'une grande expérience. Dans sa pratique quotidienne, il propose à ses patients des traitements par ondes de choc et laser haute puissance. Maier a décidé de combiner le potentiel du DolorClast®️ Radial Shock Waves et celui du DolorClast®️ High Power Laser pendant le traitement en utilisant la nouvelle et unique Guided DolorClast®️ Therapy. Lisez la suite pour découvrir comment le protocole GDT en 6 étapes peut stimuler votre pratique !

Image
thomas maier

A propos de l'auteur

Thomas Maier est physiothérapeute, OMPT-DVMT | HP-PT et thérapeute manuel internationalement reconnu (IFOMPT) avec son propre cabinet à Unterschleißheim (TMPHYSIO therapy & training). Il est un spécialiste doté d'une grande expérience dans le domaine de la rééducation et propose à ses patients la thérapie par ondes de choc et le traitement au laser dans sa pratique quotidienne.

tm physio logo TMPHYSIO Therapie
 Edisonstraße 16, 85716 Unterschleißheim, Germany
 https://www.tmphysio.de

GDT pour les traumatismes en supination

La Guided DolorClast® Therapy (GDT) est un nouveau concept de traitement basé sur la combinaison de plusieurs traitements, destiné aux praticiens qui souhaitent traiter efficacement, rapidement et en toute sécurité 90 % de leurs patients souffrant d'un trouble musculo-squelettique.

En savoir plus sur la GDT

Les traumatismes en supination et les lésions des tissus mous sont des affections musculo-squelettiques très courantes. Cliquez ici pour en savoir plus sur les indications cliniquement prouvées et l'application de la GDT pour les troubles musculo-squelettiques.

 

Guided DolorClast®️ Therapy - 6 étapes, 1 objectif : des patients libérés de la douleur

Étape 1 : Évaluer et motiver

Un examen approfondi des antécédents médicaux, suivi d'un examen fonctionnel passif et actif complet du patient, est une étape cruciale pour la réussite de tout traitement. Cette fois, Maier a consulté une femme retraitée qui a signalé un traumatisme par entorse en faisant du sport. Une échographie a été réalisée par un chirurgien orthopédiste peu après la blessure. La lésion du ligament talo-fibulaire antérieur a été confirmée, avec un gonflement important des tissus mous environnants et un hématome de taille conséquente. Un œdème de la moelle osseuse a été repéré dans la zone médiale des malléoles. L'évaluation initiale de Maier deux jours après la blessure a révélé une démarche réduite, ainsi qu'une limitation douloureuse des mouvements. L'évaluation de la douleur a donné un score de 7 sur 10 sur l'échelle de douleur VAS.


Le praticien a décidé d'utiliser le traitement combiné du DolorClast® High Power Laser et du DolorClast® Radial Shock Waves, en s'assurant que la patiente était pleinement informée du déroulement du traitement proposé. Maier a discuté en détail avec la patiente de tous les doutes concernant le traitement par ondes de choc et le traitement au laser.

Étape 2 : DolorClast®️ High Power Laser

Tomas Maier utilise un appareil laser haute puissance depuis de nombreuses années dans sa pratique quotidienne. C'est pourquoi il a décidé d'appliquer le traitement au laser pour soulager la douleur locale et comme préparation supplémentaire au traitement par ondes de choc radiales. Le prétraitement au laser a permis de délivrer beaucoup plus d'énergie dans les tissus lésés, ce qui a conduit à un meilleur résultat clinique. Au cours de chaque séance, un protocole de 3-minutes de DolorClast® High Power Laser (λ=905 nm, puissance de crête 300 W, pulsé) a été administré sur la zone douloureuse. Maier a programmé une pause de 60 min entre le laser et la séance de RSWT® afin d'augmenter la quantité d'énergie cliniquement pertinente délivrée sans provoquer de douleur au niveau de la zone traitée.

Étape 3 : DolorClast® Radial Shock Waves

Guidé par sa grande expérience du traitement par ondes de choc, Tomas Maier a décidé que l'application d'ondes de choc radiales serait la plus bénéfique pour la patiente. Au début du traitement, les paramètres ont été fixés comme suit : traitement par ondes de choc radiales avec l'applicateur de 36 mm, fréquence 20 Hz, 8500 impulsions, pression jusqu'à 2,8 bars max., application sur la zone latérale et médiane de la malléole, atteignant approximativement la moitié inférieure du mollet et la zone interne de la cheville dans le but de soulager la douleur et de résorber l'œdème

Après la première séance seulement, le niveau de douleur a diminué jusqu'à 1/10 sur l'échelle VAS, le gonflement des tissus mous a été réduit et la démarche s'est améliorée de manière significative. Une bande de compression a été appliquée. En plus du traitement combiné, le traitement manuel appelé "Mobilisation avec mouvement" ("Mobilization with Movement", MWM, Brian Mulligan) a été utilisé. 

Le traitement ci-dessus (High Power Laser, RSWT®, MWM) a été répété après deux jours. La patiente n'a présenté aucune anomalie dans le schéma de marche, aucun gonflement des tissus mous et a évalué sa douleur à 1/10 sur l'échelle VAS.

Enfin, deux autres traitements ont été effectués à cinq jours d'intervalle : un prétraitement au laser comme précédemment et un traitement par RSWT® avec l'applicateur de 36 mm, fréquence 20 Hz, 6000 impulsions sur la zone de la malléole latérale et médiale, jusqu'à 3,8 bars. L'objectif était une guérison complète et la résorption de l'œdème de la moelle osseuse. La patiente n'a eu aucune difficulté dans ses activités quotidiennes et n'a ressenti aucune douleur.

Étape 4: DolorClast®️ Focused Shock Waves

Dans ce cas particulier, après évaluation de l'état de santé de la patiente, le praticien a décidé d'utiliser DolorClast®️ Radial Shock Waves plutôt que des ondes de choc focalisées.

Étape 5 : Rééduquer

Une étape essentielle pour le succès du traitement est l'introduction d'un programme d'entraînement personnalisé. Au début, le traitement manuel appelé "Mobilisation avec mouvement" ("Mobilization with Movement", MWM, Brian Mulligan) a été appliqué - un praticien effectue une mobilisation passive combinée à un mouvement actif du patient. Aucun de ces mouvements ne doit être douloureux pour le patient. Au cours du traitement, la technique MWM a été réalisée dans une position de départ fonctionnelle - debout en tenant des poids. À la fin, la fibula distale a été scotchée en position postérieure crânialement. Le système de bandelettes Mulligan réduit la fréquence des torsions de la cheville et assure au patient une sécurité accrue dans sa démarche.

Six jours après le traumatisme, le traitement a consisté à ajouter des exercices de coordination simples avec une charge faible et linéaire.

Étape 6 : Offrir un suivi

La patiente a été réévaluée au début de chaque séance ; une amélioration significative (douleur, mobilité, amplitude des mouvements) a été constatée dès la deuxième séance. Huit jours après la blessure, un premier tour de marche nordique (5 km) était déjà possible sans douleur ni post-réaction. La patiente a continué à suivre le programme de rééducation pour améliorer sa force et sa coordination de manière indépendante, dans le cadre de son entraînement individuel. Grâce à l'amélioration rapide de la douleur et de la mobilité, le respect du traitement par la patiente a été très bon.

N’oubliez pas !

Remettez vos patients sur pied en utilisant la combinaison de technologies supérieures en matière de rééducation : DolorClast® High Power Laser et DolorClast® Radial Shock Waves. Impliquez vos patients dans le protocole GDT en 6 étapes et gérez mieux les pathologies musculo-squelettiques !

 

Related products