Back to top
assess&engage

01: Évaluer et motiver

Quand la douleur empêche la guérison

Les blessures musculosquelettiques sont généralement décrites par les patients comme étant très douloureuses. En tant que facteur de stress physique et psychologique, la douleur peut accroître le risque de retard de guérison. Le traitement de la douleur est l'une des mesures clés. Mais pour que la thérapie soit efficace, il est essentiel de tenir compte des réactions des patients et de les guider pas à pas vers la guérison. 
C'est la raison pour laquelle les praticiens doivent adopter une approche du traitement de la douleur centrée sur le patient

Guided DolorClast® Therapy

gdt logo

Prochaine étape GDT

Step 02 logo_tiny

Comment s'engager au mieux avec vos patients lors d'un rendez-vous ?

Considérez vos patients comme des protagonistes de leur rétablissement

  • Prenez le temps de leur expliquer leur pathologie
  • Utiliser des mots simples pour expliquer comment les technologies GDT fonctionnent et comment elles vont les aider à surmonter leur douleur
Image
assess&engage

Définissez les attentes de vos patients : elles jouent un rôle important dans les résultats !

  • Discutez ouvertement des attentes du patient et fixez-les au préalable ; qu'elles concernent la durée du traitement, le soulagement de la douleur, l'augmentation de l'amplitude des mouvements, le changement de la qualité de vie, etc.
Image
white

Ne supposez jamais que les patients savent à quoi s'attendre !

  • Faites-leur connaître le déroulement de leur protocole GDT en détail : informez-les de la fréquence des séances et de la séquence de traitement.
    Cela les aidera à réduire leur éventuelle anxiété et à s'assurer qu'ils respectent le traitement. 

Déterminez la chronicité de la douleur de votre patient

L'évaluation de la chronicité de la douleur de votre patient peut vous aider à trouver le protocole de traitement le plus approprié et est fortement recommandée par la Guided DolorClast® Therapy. 

Voici comment vous pouvez déterminer la chronicité de votre patient. 

Image
white 2
Image
pain level graph

Votre patient ressent-il des douleurs depuis moins d'un mois ?

Dans ce cas, il se trouve dans la phase aiguë de la pathologie. GDT recommande d'utiliser le DolorClast® High Power Laser seul.

Votre patient ressent-il des douleurs depuis 1 à 3 mois ?

Dans ce cas, il se trouve dans la phase subaiguë de la pathologie. EMS recommande une combinaison de thérapie laser et de thérapie par ondes de choc.

Votre patient ressent-il des douleurs depuis plus de trois mois ?

Dans ce cas, il se trouve dans la phase chronique de la pathologie et son état ne peut que s'aggraver au fil des mois. EMS recommande de combiner le DolorClast® High Power Laser et le DolorClast® Radial Shock Waves avec des exercices de rééducation pour obtenir des résultats à long terme.

Arbre de décision de traitement

EMS a conçu un arbre de décision de traitement qui vous aidera à décider quel protocole convient le mieux à la pathologie de votre patient, garantissant non seulement les résultats les plus optimaux mais permettant également à vos patients de comprendre en profondeur le protocole de traitement qu'ils vont recevoir.

Contrôle des contre-indications

Avant de traiter votre patient, veillez toujours à lui demander s'il ne présente aucun des facteurs contre-indiqués.

DolorClast® Laser

L'utilisation du DolorClast® High Power Laser est contre-indiquée pour:

  • Le traitement des zones affectées par une néoplasie
  • Le traitement des femmes enceintes
  • Le traitement sur un stimulateur électrique implanté (par exemple, un stimulateur cardiaque)

DolorClast® Shock Waves

L'utilisation du DolorClast® Radial Shock Waves et du PiezoClast® est contre-indiquée pour: 

  • Le traitement sur des tissus remplis d'air (poumon, intestin).
  • Le traitement des tendons pré-rupture.
  • Le traitement des femmes enceintes.
  • Le traitement des patients âgés de moins de 18 ans (sauf pour le traitement de la maladie d'Osgood-Schlatter).
  • Le traitement des patients souffrant de troubles de la coagulation sanguine (y compris la thrombose locale).
  • Le traitement des patients traités avec des anticoagulants oraux.
  • Le traitement des tissus présentant des tumeurs locales ou des infections bactériennes et/ou virales locales.
  • Le traitement des patients traités à la cortisone (dans les 6 semaines suivant la dernière injection locale de cortisone).

Guided DolorClast® Therapy

gdt logo

Prochaine étape GDT

Step 02 logo_tiny